Sortie du dernier numéro du magazine municipal consacré à l’éducation. Avec plus de 30% des dépenses qui lui sont consacrés, l’éducation est le premier budget de la ville. Comme toutes les communes, elle a des compétences obligatoires, telles que l’entretien du bâti des écoles maternelles et élémentaires. Mais à côté des obligations, il y a l’ambition d’accompagner chaque enfant vers la réussite, quels que soient son lieu de scolarité ou son milieu. Coup de projecteur sur les actions menées tout au long de l’année et qui font de l’éducation une priorité de la ville. (suite…)

Tags :             

L’implication de la ville pour améliorer la vie des enfants scolarisés couvre un large champ d’actions matérielles et immatérielles : construction, rénovation et entretien des écoles, achat de mobiliers et d’équipements, etc. Repeindre une classe avec des tons colorés, dessiner des jeux dans les cours de récré, acheter du mobilier adapté à leur physionomie ou encore équiper les classes de matériel informatique de dernière génération… sont autant d’exemples qui participent à la qualité d’apprentissage des enfants. (suite…)

Tags :               

Avec ses cybercentres, ses classes pupitres ou informatiques, ses tableaux blancs interactifs, son projet de laboratoires de langues ou encore sa mise en réseau avec la plateforme « savoirs numériques 59-62 », Carvin a très tôt fait office de pionnière dans l’insertion des nouvelles technologies dans les écoles. Source d’interaction et de créativité, le numérique au service des élèves constitue un enjeu majeur pour le territoire. (suite…)

Tags :               

Outre l’entretien de ses bâtiments (du bâti et de l’hygiène des locaux), la municipalité a la charge de l’encadrement des enfants de maternelle avec l’emploi des ATSEM (Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles). A Carvin, 24 employés accompagnent les enseignants de maternelle pour la préparation des activités, pour la surveillance de la sieste, etc. La mairie gère aussi l’accueil des enfants dans les temps dits « périscolaires », avec une garderie avant et après la classe et des amplitudes horaires allant de 7h à 19h, mais aussi pendant le temps méridien.

Particulièrement dynamiques et imaginatifs, les accueils périscolaires de Carvin multiplient les initiatives originales, comme la mise en place d’ateliers musicaux ou lecture : des temps privilégiés où l’enfant apprend, tout en « décompressant » ! (suite…)

Tags :             

Nous l’avions évoqué dans un précédent numéro de Carvin la Nouvelle, c’est d’actualité depuis la rentrée. Deux nouvelles « armes » contre le décrochage sont expérimentées à Carvin, armes qui ont déjà fait la preuve de leur efficacité chez les flamands de Turnhout*. D’abord, la médiation avant la sanction appelée aussi « concertation restauratrice de groupe ». Un nom assez barbare qui fait référence à une technique de médiation pour éviter les conflits entre jeunes, ou entre le jeune et l’adulte. Dès novembre, 15 enseignants et professionnels du PRE y seront formés ! (suite…)

Tags :             

Ce que la ville de Carvin fait pour ses écoles …

Dans et autour de l’assiette

L’alimentation est un autre enjeu important pour la municipalité, avec en toile de fond, la lutte contre l’obésité. Chaque jour, entre 750 et 800 écoliers déjeunent à la cantine ; des repas préparés à la cuisine centrale puis livrés dans les restaurants scolaires. Le chef cuisinier, Grégory Teramo, reçoit les conseils d’une diététicienne pour élaborer les menus afin qu’ils soient variés et équilibrés : « mon défi , c’est de proposer aux enfants des menus qu’ils aiment manger et bons pour leur santé, j’essaie toujours d’allier plaisir et équilibre alimentaire ». (suite…)

Tags :